dimanche 8 octobre 2017

"Fourrure" d'Adélaïde de Clermont-Tonnerre

Hello les lecteurs,

Gros coup de cœur les amis !!!
Voici un roman qui "oh mon dieu" est super !!! Il s'agit d'une petite pépite que j'avais réellement hâte de vous présenter tellement il est "grave bien" !! oh désolé, je me lâche mais vraiment si vous ne l'avez pas lu, je vous le dis, ce n'est pas acceptable...moi personnellement, je n'ai pas été déçue...je vous explique tout ça en dessous ;-)



Auteur : Adélaïde de Clermont-Tonnerre
544 Pages
Editions Livre de poche
8.30€
Prix maison de la presse 2010
Sortie le 1 juin 2011
 Littérature et documents


Résumé du livre

C’est en passant devant un kiosque à journaux du boulevard Pierre-Seymard, à Nice, qu’Ondine apprend le suicide de sa mère, la grande écrivaine Zita Chalitzine. On l’a retrouvée dans une voiture enveloppée dans un magnifique manteau de fourrure blanc. Zita, qui avait passé sa vie à faire scandale, ne se départ pas de sa réputation. Et juste avant de disparaître, elle faisait encore parler d’elle : elle n’aurait été qu’un prête-nom aux livres qui ont fait son succès. Ondine ne veut rien savoir de sa génitrice qui n’a été qu’une pâle imitation de ce que devrait être une mère et qui n’a jamais voulu lui dire qui était son père.
Et pourtant, en rangeant les affaires de Zita, après l’enterrement, Ondine découvre le dernier livre de sa mère, non publié, son autobiographie.
Le lecteur entre alors de plein fouet dans la vie extraordinaire de Zita, petite fille pauvre, élevée dans la loge de son énorme mère, Madame Lourdes.
Devenue la protégée de la famille propriétaire de l’immeuble dans lequel elle vit, elle découvre la haute société, la vie facile de ceux qui ont les moyens, la culture, la finesse. Après son bac, elle gagne son indépendance en devenant une des filles de Madame Claude et par la même occasion la maîtresse du grand auteur Romain Kiev. Coqueluche du tout-Paris des années 1970, elle illustre ce temps où tout était possible.
Les fêtes, les drogues, Yves Saint-Laurent, les belles voitures, on suit Zita dans un tourbillon d’avant crise. Mais aussi dans sa chute, dans sa déchéance. Lorsque l’on est monté si haut, on ne peut que redescendre très bas.

Mon avis  

Elle découvre la mort de sa mère lors d'un passage devant un journal de Nice Matin. Elle doit l'annoncer à sa grand-mère, la mère de Zita. Malgré toute la haine qui s'est installée entre elles, elle va vouloir savoir...

L'auteur a su m'accrocher dès les premiers mots de ce roman. Et le style d'écriture est fabuleux. Je suis totalement sous le charme des personnages que je découvre au fur et à mesure. Des personnages que, dès que je ferme le livre, j'ai hâte de retrouver et découvrir encore plus...

C'est simple les amis, lorsque j'ouvre ce roman et que je commence à le lire, j'ai un mal fou à me stopper. Je peux même vous dire que je prends sciemment mon temps...tellement je souhaite que ce livre se prolonge ... quel bonheur !

Zita est une femme de caractère et à chaque page nous l'a découvrons comme doit la découvrir sa fille...ses amours, ses regrets, ses bonheurs...
A travers ses mots, Zita nous fait découvrir la vie qui a été la sienne pendant sa jeunesse, son adolescence, sa vie d'adulte... j'ai hâte sans avoir hâte d'arriver au bout de ce roman.

Chaque personnage du roman que nous découvrons, au fils de la lecture, démontre leur caractère...attachant, énervant, extravagant...  Ils sont tellement bien décrits, qu'il est facile, pour le lecteur, de se faire une idée sur la position qu'ils entretiennent dans le roman. Un vrai bonheur !!!

Ce roman est finalement un mélange entre la mort et la réconciliation, entre des excuses et les aléas de la vie.
J'ai adoré la fin de ce roman grâce à laquelle nous pouvons comprendre beaucoup d'éléments et changer de sentiments à l'égard de l'héroïne Zita.

Je ne vous en dis pas trop car "Fourrure" mérite vraiment à être lu !!

je souhaite attribuer la note de 5/5 à cette lecture.


 Pour aller plus loin

Adélaïde  Clermont de Clermont-Tonnerre a également écrit "Le dernier des nôtres" et sorti en poche le 23 août dernier.

Avis récoltés sur le roman :

"J'apprécie beaucoup l'écriture de cette romancière dont les premières pages accrochent très vite dans les deux romans qu'elle a publiés. Les univers sont toutefois bien différents. A lire vraiment !
J'attends impatiemment son prochain ouvrage."


Sur cette superbe découverte, je vous laisse à la lecture du roman et vous dit à bientôt pour un nouvel article sur le blog.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire