vendredi 24 août 2018

Inséparables de " Sarah CROSSAN

Hello les amis,

Me revoilà pour une nouvelle chronique avec un bouquin très sympathique mais triste et tellement réel :


14.90 euros
Publié le 17 mai 2017
Editeur : Rageot éditeur
416 pages 

Résumé


Grace et Tippi. Tippi et Grace. Deux soeurs siamoises, deux ados insépables, entrent au lycée pour la première fois. Comme toujours, elles se soutiennent face à l'intolérance, la peur, la pitié. Et, envers et contre tout, elles vivent ! Mais lorsque Grace tombe amoureuse, son monde vacille. Pourra t-elle jamais avoir une vie qui n'appartient qu'à elle ?

Mon avis


Nous rentrons très facilement dans l'histoire, dans cette histoire où il est question de deux jeunes filles qui se sont battues pour vivre ... et qui ont réussi.
Deux jeunes filles courageuses qui vont accéder à une vraie vie d'adolescente. Elles vont aller au lycée, elles vont s'amuser et tomber amoureuse surtout Grace. L'amitié de deux jeunes gens vont également entrer dans leurs vies.
Elles vont aussi connaître la méchanceté, les regards, les regards moqueurs et curieux... elles vont souffrir.

Ce livre est un réel bonheur de joie mais aussi de tristesse, de réalité des choses et de la société qui est d'une méchanceté insoupçonnable où tellement prévisible par moment.

La plume de l'auteure est très agréable, ce livre se livre très bien et nous nous attachons tellement à ses deux jeunes filles. Nous voulons le meilleur pour elle, nous souhaitons que du bonheur afin que la vie de Grace et Tippi soit un plaisir. J'ai pleuré et ça faisait un moment que ça n'était pas arrivé ... et oui ! je vous le conseille LES YEUX FERMES.

A très vite sur le blog.
Alex

vendredi 17 août 2018

Tuer le père de Amélie Nothomb

Hello,

Comme promis, je reviens naviguer par ici pour vous proposer un nouvel article sur le blog.
Après quelques semaines sans lecture, je me suis plongée dans un roman d'une auteure que j'aime beaucoup donc Amélie Nothomb.


16 euros
151 pages
Editions Albin Michel
Littérature Française


Quatrième de couverture 

"Allez savoir ce qui se passe dans la tête d'un joueur."

Mon avis 

Je suis très rarement déçue lorsqu'il s'agit des romans d'Amélie Nothomb. Cependant, ça faisait un bon moment que je ne m'étais pas plongée dans l'un de ces bouquins.

Sa plume est un vrai bonheur et les mots glissent tout seul !Dans cette histoire, j'aime beaucoup la relation qui s'installe entre Norman, Christina et Joe. 
Ce dernier entre dans la vie du couple comme un cheveux sur la soupe... est ce une bonne ou mauvaise chose, c'est à vous de voir.
Une relation s'installe entre le trio et un certain équilibre jusqu'au moment où Joe tombe amoureux de Christina.

Je recommande ce roman pour tous les fans d'Amélie qui excelle comme à son habitude dans l'équilibre.




dimanche 6 mai 2018

VALSE HESITATION de Angela Huth

Hello les lecteurs,

Cette fois, je vous retrouve avec une auteure que j'apprécie assez, il s'agit d'Angela Huth. J'ai découvert cette auteure avec La vie Mystérieuse de Virginia Fly dont vous pouvez retrouver ma chronique sur le blog.

C'est parti ;


Quai Voltaire
Sortie 8 mars 2018
240 pages
Littérature
21 euros 

Résumé du Roman


Séparée temporairement de son deuxième mari, Clare est de moins en moins sûre  du rôle que les hommes devraient tenir dans sa vie. Son premier mari, Richard, était bien âgé quelle, et son mépris pour la jeunesse s'était peu à peu transformé en une glaciale indifférence. Jonathan, quant à lui, était trop facile : trop attentionné, trop inquiet, et puis aussi un peu pédant. Lorsqu'elle rencontre Joshua à une fête, l'excentrique Clare n'est pas tellement à la recherche de l'amour, mais elle n'en est pas moins impressionnée quand il éteint sa cigarette avec le pouce, et le conseil de sa nouvelle amie, Mrs Fox, la pousse encore un peu plus vers ; "Prends un amant, l'exhorte-t-elle. Mieux vaut avoir un amant quand on est jeune qu'une névrose quand on est vieille".

Mon avis

Je trouve le début du roman très mystérieux dans le sens où j'ai essayé de comprendre où est-ce que l'auteure veut amener le lecteur... 
Elle en dit assez mais pas trop non plus sur le personnage principal Clare.

Ce roman a un côté très drôle finalement car Clare se rend compte que l'amour ne va pas forcément être là où elle le pense. Je trouve que c'est une bonne leçon et que finalement, cette jeune femme s'en sort vraiment bien.

Il s'agit d'une lecture très agréable, très fluide...très plaisante. La plume de l'auteure est un plaisir, je l'avais déjà testé avec son roman précédent " La vie rêvée de Virginia Fly" que j'avais beaucoup aimé. D'ailleurs la chronique est disponible sur le blog si vous souhaitez y jeter un oeil.

Cette phrase " Prends un amant. Mieux vaut avoir un amant quand on est jeune qu'une névrose quand on est vieille".
Je trouve qu'il résume assez bien l'ambiance tout au long de l'histoire. Je ne vous en dis pas beaucoup et vous laisse découvrir Clare et ses envies du moment.

Pour aller plus loin




Je vous dis à bientôt sur le blog pour un prochain article
;-)


vendredi 23 mars 2018

"MIDWINTER" de Fiona Melrose

Hello les lecteurs,


Nous nous retrouvons enfin pour ma chronique sur un roman que j'ai réellement eue beaucoup de plaisir à lire. Il s'agit de Midwinter. 

Déjà, j'aime beaucoup la première de couverture...ce renard est finalement très symbolique et lorsqu'on a lu le roman, il prend beaucoup de sens.
Je tenais également à remercier les éditions de la table ronde pour cet envoi.





FIONA MELROSE
Sortie le 08 février 2018
littérature
304 pages
Quai Voltaire
Résumé du roman

Landyn Midwinter et Vale, son fils, agriculteurs dans le Suffolk, sont des hommes du terroir. Les temps sont durs, et face à la concurrence des grandes entreprises ils doivent lutter pour garder leur propriété, leur gagne-pain et leur héritage. Mais un combat plus profond et plus brutal est à l'oeuvre en arrière-plan : un face-à-face à propos de l'horrible mort de Cecelia, épouse et mère adorée, dix années auparavant en Zambie ; un passé que tous deux ont refusé d'affronter jusque-là. Lors d'un hiver particulièrement éprouvant, Landyn et Vale se débattent avec leurs souvenirs et leur douleur, remuant ce qui reste de leur fragile unité familiale sans cesse menacée d'éclatement. Tandis que Vale prend des décisions de plus en plus désespérées, Landyn se réfugie auprès de sa terre et de ses bêtes. Dans une langue à la fois sensible, orale et elliptique, les récits de Landyn et de Vale alternent pour raconter à la fois le Suffolk et la Zambie. Un va-et-vient temporel et géographique remarquablement construit. Midwinter est un roman naturaliste et poétique qui traite de la culpabilité et des occasions perdues, de la relation entre ces deux hommes aussi fragiles que leur quotidien est rude. Un premier roman polyphonique, sombre et magistral.
Mon avis sur le roman💙

Une homme dévasté par la mort de sa femme et un fils qui n'arrive pas à se dire que sa mère a disparu. Le tout est marqué évidemment par le fils Vale qui en veut son père. Je vous laisse en découvrir les raisons.
Avant de commencer ce roman, vous pouvez déjà vous dire que vous allez passer par plusieurs sentiments. Ce roman est très profond et j'ai eu beaucoup de plaisir à suivre Vale et Landyn. Il évoque l'amitié, la maladie,  la violence et l'amour paternel... aussi tout un panel d'informations tout au long de ce roman pour nos personnages.

Je suis très rapidement entrée dans l'histoire de cette famille et la fluidité de la plume de l'auteure m'a donné envie d'en savoir plus et découvrir comment cette famille pouvait et allait s'en sortir. Pour moi, ce livre était rempli d'une certaine poésie, une poésie que nous pouvons percevoir entre les lignes de ce roman, entre les mots de Fiona Melrose.

Je me suis énormément attachée aux personnages et l'auteure a vraiment un don pour décrire en détails les ressentis de chacun.
Le travail effectué par l'auteure est assez complexe car nous faisons face à des personnages complexes...du chagrin, de la tristesse mais aussi de l'amour.

J'ai passé un très bon moment de lecture avec MIDWINTER avec un sentiment d'espoir pour une famille en deuil depuis trop longtemps et d'une profondeur émotionnelle pesante.

Enfin, j'ai également voulu noter un passage que j'ai appréciée. Je vous laisse découvrir l'avant et l'après évidemment de ce super roman.

"On avait tous été témoins d'apparitions ces derniers jours. On sentait un frisson étranger flotter autour de nous. Ce n'est pas que j'avais peur, j'essayais juste d'être vigilant au cas où le vent tournerait. On n'est pas hanté par ce qui nous fait peur, mais par ce qu'on désire. Si on n'est pas attiré par la chose qui nous poursuit, alors ça reste une chose, ou une personne, ou une renarde, peut-être, et qui ne signifie rien de plus. Ce qu'une apparition représente, c'est le désir qu'on a pour quelqu'un dans une forme autour de laquelle on peut enrouler son cerveau. Alors on s'autorise la chose qui nous hante à s'installer en nous et la magie opère".
Pour aller plus loin💙

Il s'agit du premier roman de Fiona Melrose. Si vous souhaitez le découvrir alors cliquez ici :

Je souhaite attribuer la note de 4 sur 5 à Midwinter et vous le conseille vivement.

A très vite sur le blog.

Nefertiti.

samedi 24 février 2018

IBOGA de Christian Blanchard ou Jeff, Un prisonnier trop jeune

Hello Chers lecteurs,

J'avais très envie de me plonger, replonger même dans un bon policer, un bon thriller ... un policier relativement bon...enfin vous l'aurez compris je voulais du méchant. Et j'ai trouvé grâce à #netgalley ainsi qu'aux éditions #Belfond que je remercie.
Aussi, je vous laisse sans plus tarder lire le résumé et découvrir, ci-dessous, mon article :




Auteur 
Christian BLANCHARD
Sortie 
 25 janvier 2018
Prix 
19 euros
304 pages
Edition ; Belford
Policier et Suspense


Résumé de la quatrième de couverture 


Pire que la peine de mort : la réclusion à perpétuité... 
28 octobre 1980. Jefferson Petitbois, condamné à la peine de mort, est incarcéré à la maison d'arrêt de Fresnes. Pour rejoindre sa cellule dans le couloir de la mort, il croise la " Louisette ". 


Comme un outrage à la dignité humaine, un doigt d'honneur à la vie, la guillotine trône au milieu de la cour.

Accompagné de deux gardiens, il la frôle et sent son odeur de graisse et de limaille. 


Dix-sept ans ! Suffisamment grand pour tuer donc assez vieux pour mourir...


Deux ans auparavant, Jefferson avait rencontré Max, son protecteur et mentor. Iboga était alors entré en lui. Iboga l'avait rendu plus puissant. Immortel. Meurtrier. 


Une fois, Max m'a dit quelque chose que j'ai compris plus tard : Si tu commences à mentir, mec, tu seras obligé de le faire tout le temps et tu seras piégé un jour parce qu'il y aura des incohérences, des trucs qui n'iront pas ensemble. En revanche, si tu dis la vérité, tu ne seras jamais mis en défaut.

J'ai dit la vérité aux flics, avocats, juges et jurés. J'ai pris perpète et failli avoir la tête tranchée. 


Ce livre raconte la vérité... La vérité selon Jefferson Petitbois... Un homme trop jeune pour mourir. 

Mon avis

L'auteur nous plonge dans un endroit très particulier et en même temps (et malheureusement habituel) pour certaines personnes. Nous sommes donc entre 4 murs avec Jeff. Il a tué, il est donc enfermé pour une bonne raison finalement... c'est le revers de la médaille... et il en est tout à fait conscient.
Cependant c'est assez étonnant mais je me suis pris d'affection pour lui. L'auteur le fait apparaître comme quelqu'un qui comprend les raisons de son enfermement et ne contredit pas la justice, quelqu'un qui accepte son destin gravé à l'avance à cause de ses actes passés. Jeff n'aime pas l'injustice... ce qui est assez ironique connaissant ces actes odieux.

Néanmoins, on s'attache au personnage parce qu'en lisant le livre, Jeff est déjà en prison. Aussi, nous vivons avec lui son enfermement, ses journées identiques ainsi que les moindre petites choses lui permettant de se repérer ... les jours se suivent et se ressemblent pour lui  !!

La plume de Christian Blanchard est très intéressante. Il réussit à nous garder en haleine tout au long de ce livre jusqu'à la dernière page. Nous pourrions penser qu'il va être long... comment occuper 309 pages entre 4 murs ?! et pourtant, je vous assure que l'auteur nous amène là où il le souhaite et nous occupe l'esprit jusqu'au bout du roman, et ça vaut le coup de le découvrir jusqu'à la dernière ligne, jusqu'au dernier mot.

Ce roman nous amène finalement à nous positionner sur la peine de mort... je ne veux pas spoiler l'histoire alors je n'irais pas plus loin mais de voir les choses à la place de Jeff, d'un tueur, est relativement difficile parfois ... 
L'auteur aborde également la relation à l'intérieur même de la prison entre les prisonniers et les gardiens... relation qui n'est pas toujours dès plus simple.

La fin m'a déstabilisé finalement même si elle était presque prévue d'une certaine manière. Je me sens triste pour ce Jeff, drôle de sentiment les amis, drôle de sentiment surtout lorsqu'on connait les faits.

Je trouve que le roman prend fin comme il le doit. 

Bon, pour résumé mes propos, je pense que vous l'aurez, je suis très emballée par cette lecture et donc ravie d'avoir pu la découvrir.

Si vous aussi vous avez envie de passer un moment à la prison de Fresnes (façon de parler bien sûr) et bien je vous invite à vous plonger dans IBOGA.

Pour aller plus loin




Vous l'aurez compris, j'ai apprécié ma lecture alors je souhaite mettre la note de 4.5/5.

Je vous remercie pour votre passage par ici et vous dis à bientôt sur le blog.
Nefertiti
💜




jeudi 22 février 2018

"Gardiens des citées perdues" tome 1 de Shannon Messenger

Chers Lecteurs,

Je suis toujours aussi ravie de vous retrouver sur le blog.
Il est temps de cette fois vous parlez d'un livre jeunesse, je dirai même toute une série car le tome 6 vient de sortir en librairie.
Il s'agit de :

Sortie le 14 mai 2014 
Edition Lumen
15 euros
Jeunesse
517 pages


Résumé de la quatrième de couverture :

Vous rêvez de visiter Atlantis ou la mythique cité de Shangri-La ? Suivez le guide ! 
Depuis des années, Sophie sait qu'elle n'est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l'école, où elle n'a pas besoin d'écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d'une mémoire photographique... Mais ce n'est pas tout : ce qu'elle n'a jamais révélé à personne, c'est qu'elle entend penser les autres comme s'ils lui parlaient à haute voix. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d'histoire naturelle quand un étrange garçon l'aborde. 


Dès cet instant, la vie qu'elle connaissait est terminée : elle n'est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu'elle a quitté douze ans plus tôt. L'y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l'a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n'a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ? 





Mon avis 

Je me suis lancée, il y a quelques temps, dans les livres jeunesse et je dois avouer que chaque fois, je découvre avec plaisir une plume, des auteurs qui méritent d'être lus et des histoires fabuleuses...celle-ci en fait partie.

Nous suivons une jeune demoiselle qui s'appelle Sophie et qui va découvrir les raisons de ses grandes capacités parmi les humains.

La question : Est ce que, dans ce premier tome, nous nous attachons à cette Sophie ?
Pour répondre à cette question et, en toute honnêteté, je ne me suis guère attachée de suite. Nous l'envions, certes, mais ça ne va pas plus loin.

A mi parcours dans ce roman, je constate que nous faisons la connaissance de beaucoup de personnages...dans le monde parallèle ... au petit paradis de Sophie... est ce vraiment le paradis d'ailleurs ? ça reste à prouver !!

J'aime beaucoup imaginer le paysage dans lequel elle va devoir apprendre à vivre... imaginer les pouvoirs qu'elle va découvrir... l'imaginer évoluer finalement et tout simplement.

Mais, et oui il y a un "mais"... j'ai arrêté le bouquin à quelques chapitres de la fin car ... je m'ennuyais à la lecture. Moi, ce que j'aime par dessus tout, c'est cette sensation d'être pressée de me replonger dans mon livre, de le finir mais tout en voulant ne pas finir  (dilemme de lectrice)... et là et bien je n'avais pas forcément envie de l'ouvrir. J'en ai même ouvert un nouveau en parallèle (que j'adore !).

Après il y a peut être différentes explications : je l'ai peut être lu au mauvais moment, j'avais peut être envie d'un autre genre en ce moment. 
Je tenterais de nouveau de le lire ultérieurement... je ne perds donc pas espoir... d'avaler les 6 tomes lorsque ça sera le moment.

Malheureusement, l'article va se terminer ici car je ne peux pas développer un livre que je ne connais (enfin pas entièrement !).


Je ne remets pas en cause la plume de Shannon Messenger qui est relativement fluide, ce qui est très plaisant !!

Pour aller plus loin




A très bientôt, mes chers lecteurs, sur le blog !!
Néfertiti 

mardi 20 février 2018

"Six Of Crows" Tome 1 de Leigh Bardugo - Une Belle Surprise

Chers lecteurs,

Je suis heureuse de vous retrouver pour une nouvelle chronique sur le blog basée sur la fantaisie YA.
Vous l'aurez compris (grâce au titre déjà), je parle du livre qui a beaucoup fait parler de lui sur la blogosphère à savoir SIX OF CROWS.

Voici mon avis :



Auteure ; Leigh Bardugo
Livre de poche
576 pages
Sortie : 11 octobre 2017
Jeunesse
7.90 euros

Résumé 

Les bas-fonds de Ketterdam s'organise en gangs rivaux. L'homme le plus ambitieux et le plus jeune de la pègre est Kaz Brekker. Aussi brillant que mystérieux, aussi charismatique que dangereux, et surtout, connu pour être un voleur hors pair. Prêt à tout pour de l'argent, il accepte la mission du riche marchand Van Eck : délivrer un savant du palais de Glace, réputé imprenable. Ce prisonnier est l'inventeur du jurda parem, une drogue multipliant sans limite les pouvoirs surnaturels de la caste des magiciens : les Grishas. Une drogue, qui, tombée dans les mauvaises mains, risque d'engendrer un chaos irréversible.

Mon avis

J’avais très envie de lire ce roman depuis un petit moment. Je me suis enfin décidée et je dois dire que ce premier tome ne m’a pas déçu. J’ai de suite accroché avec l’ensemble … c’est à dire les personnages, le fil conducteur, la plume de l’auteur est également très agréable.
Je n’ai pas relevé d’élément négatif dans ce roman. Il fait 549 pages et pourtant, je ne les ai pas vu passer.

Nous suivons un groupe de jeunes, que l’auteur nous présente au fur et à mesure du roman. Il s’agit de personnages aussi attachants les uns comme les autres.
Nous comprenons que chacun a son passé avec des erreurs, des tristesses…et peu de bonheur.  Si je devais parler de mon personnage préféré, je devrais nommer Baz… pour ce qu’il a vécu et sa façon de se battre pour s’affirmer … je dois dire que dans ce domaine il a bien réussi son coup. Mais j’ai aussi beaucoup aimé suivre Inej, une jeune fille, qui a été recueilli par Baz. Elle était dans une maison de charme et elle était très mal traitée par la maîtresse de maison. D’ailleurs, nous pouvons sentir un certain esprit de vengeance et nous pouvons que la comprendre à la lecture du roman.

J’ai beaucoup aimé aussi cette fidélité qui les unie tout au long des aventures auxquelles nous allons être confrontés. Nous sentons que des histoires peuvent naître entre certains…amour ou amitié. D’ailleurs je ne vous spoile pas, mais deux d’entre eux nous rappèlent que la haine n’est pas vraiment éloignée de l’amour…du vrai. Je vous laisse découvrir les raisons de cette affirmation.

C’est un livre qui promet beaucoup d’action et qui nous permet de voir au delà du réel. Un gros souffle de fantaisie qui permet de s’évader dans un monde assez éloigné du notre. 

J’ai hâte de découvrir le tome 2 qui j’espère sera à la hauteur du premier. 


Pour aller plus loin


Voici le lien pour le Tome 2, même si je ne l'ai pas encore lu moi même :


Je souhaite mettre la note de 4/5 pour tous les éléments précisés. J'ai hâte de découvrir très rapidement le tome 2.

A très bientôt sur le blog,
Nefertiti.

dimanche 4 février 2018

PREMIERES LIGNES #3 Une forme de vie

Hello Chers Lecteurs,

Je reprends sur le blog un rendez-vous littéraire qui m'a fort séduit. Il est issu du blog Ma Lecturothèque et repris par le blog Bettierosebooks.

Voici le principe de « Premières Lignes » expliqué par la créatrice du rendez-vous :

Chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Mettez le lien de votre RDV en commentaire de l’article, et je dresserai une petite liste. Elle est actualisée chaque semaine en fonction des participant.e.s.

Il s'agit mon troisième rendez-vous que vous avez la possibilité de retrouver sur mon blog tous les dimanches.




C'est parti les amis,

J'ai décidé de vous noter les premières lignes d'un livre que j'ai très envie de lire et dont j'ai entendu beaucoup de bien...d'une auteure que j'adore évidemment. Il s'agit de UNE FORME DE VIE D' AMELIE NOTHOMB.


Ce matin là, je reçus une lettre d'un genre nouveau :

Chère Amélie Nothomb,

Je suis soldat de 2e classe dans l'armée américaine, mon nom est Melvin MAPPLE, vous pouvez m'appeler Mel. Je suis posté à Bagdad depuis le début de cette fichue guerre, il y a plus de six ans. Je vous écris parce que je souffre comme un chien. J'ai besoin d'un peu de compréhension et vous, vous me comprendrez, je le sais.
Répondez-moi. J'espère vous lire bientôt.
Melvin MAPPLE
Bagdad, le 18/12/2008

Je crus d'abord à un canular. A supposer que ce Melvin Mapple existe, avait-il le droit de m'écrire de telles choses ? N'y avait-il pas une censure militaire qui n'eût jamais laissé passer le "fucking" devant "war" ?

J'examinai le courrier. Si c'était faux, l'exécution en était remarquable. Une timbreuse américaine l'avait affranchi, un cachet irakien l'avait estampillé.


UNE FORME DE VIE - AMELIE NOTHOMB - EDITION ALBIN MICHEL
169 PAGES

Résumé :

"Ce matin-là, je reçus une lettre d'un genre nouveau."
Ce roman relate une correspondance fictive entre Amélie Nothomb, l'auteur, et Melvin Mapple, un soldat de 2e classe de l'armée américaine posté à Bagdad en Irak. Cette relation épistolaire mène à une certaine amitié entre l'écrivaine et ce soldat devenu obèse, en tout cas une relation particulière qui ramène l'auteur à ses propres conceptions de la communication écrite et des échanges avec ses lecteurs.
Elle va aider son interlocuteur à renouer avec la réalité tout en faisant référence à sa propre réalité. Elle a l'impression qu'il est honnête avec elle sans comme beaucoup d'autres se perdre dans des prétéritions qui l'exaspèrent.





J'espère pouvoir sortir ce livre de ma PAL très vite, et découvrir les trésors qu'il recèle. J'adore cette auteure et je suis sûr ne pas être la seule.
L'avez-vous lu ? 

N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires si vous avez ou si vous souhaitez lire ce roman.

En attendant, je vous souhaite une bonne soirée et vous donne rendez-vous dimanche 11 février prochain pour une autre belle découverte.

A bientôt les amis,
Nefertiti.


mercredi 31 janvier 2018

"Mr Mercedes" de Stephen King

Hello les amis lecteurs,

C'est parti pour ma chronique sur le roman de Stephen King... je l'ai lu dans la lecture commune organisée par Séverine de la chaine ilestbiencelivre. Je vous invite d'ailleurs à aller regarder ses vidéos.

672 pages
Aux éditions le livre de poche
8.90€
Thriller

Résumé

Midwest, 2009. Dans l’aube glacée, des centaines de chômeurs en quête d’un job font la queue devant un salon de l’emploi. Soudain, une Mercedes fonce sur la foule, laissant huit morts et quinze blessés dans son sillage. Le chauffard, lui, a disparu dans la brume, sans laisser de traces. Un an plus tard, Bill Hodges, flic à la retraite qui n’a pas su résoudre l’affaire, reste obsédé par ce massacre. Une lettre du « tueur à la Mercedes » va le sortir de la dépression et de l’ennui qui le guettent.

Mon avis

Des personnes se sont levées tôt pour être à l'ouverture de pôle emploi. Des personnes qui souhaitent trouver du travail... parmi ces personnes...il y a une maman et son bébé, elle n'avait pas le choix de le prendre avec elle, un Monsieur qui aide cette femme à nourrir son bébé. Leurs vies vont être fauchées par un cinglé.
Comme à son habitude, Stephen King nous plonge dans un thriller qui, dès les premières pages, nous prend aux tripes sans laisser place à l'ennui.
Dès le début, nous rentrons dans le vif du sujet et nous faisons la connaissance des personnages qui vont nous accompagner jusqu'au bout du roman.

Le personnage qui a commis les horreurs qui sont référencées dans le livre est quelqu'un d'horrible et sans cœur. A travers les dialogues et ses pensées nous n'avons aucun mal à nous faire une idée sur ce Brady. Et pourtant, il s'agit de quelqu'un d'intelligent. Mais il me répugne et je ne comprends pas que quelqu'un puisse être autant répugnant à ce point là, aussi méchant et avec autant de manque d’empathie. Je vous laisse découvrir à la lecture du roman les raisons de mes écrits concernant ce personnage.

Si je devais reprocher quelque chose à ce roman (oui il faut bien trouver quelque chose), je dirai que parfois nous pouvons constater quelques longueurs vers le milieu du roman. L'histoire se met légèrement pause et nous tournons un peu en rond. Attention, ne vous inquiétez pas, elles ne durent pas longtemps...

Malheureusement, l'histoire de M. Mercedes est d'actualité (en référence aux attentats et voitures béliers). Alors, nous nous projetons sur la tristesse des familles, et l'horreur des actions de ce Brady.

Vous l'aurez compris, si vous aimez les thrillers et Stephen King, il est nécessaire de lire Mr Mercedes, vous ne serez pas déçus.


Pour aller plus loin 


Mr Mercedes est le premier tome d'une trilogie, il est suivi de Carnets noirs et Revival. Pour l'instant, je me cantonne au premier et reviendrais vers vous lorsque j'aurais lu les deux autres. Il s'agira de voir si ils nous promettent la même hargne et la même terreur psychologique que Mr Mercedes.

Je souhaite attribuer la note de 4.5/5.

A bientôt les amis,
Nefertiti.

dimanche 28 janvier 2018

PREMIERES LIGNES #2 LA FERME DU BOUT DU MONDE

Hello les amis lecteurs,



Je reprends sur le blog un rendez-vous littéraire qui m'a fort séduit. Il est issu du blog Ma Lecturothèque et repris par le blog Bettierosebooks.

Voici le principe de « Premières Lignes » expliqué par la créatrice du rendez-vous :

Chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Mettez le lien de votre RDV en commentaire de l’article, et je dresserai une petite liste. Elle est actualisée chaque semaine en fonction des participant.e.s.

Il s'agit mon premier rendez-vous que vous aurez la possibilité de retrouver sur mon blog tous les dimanches, ici même.


C'est parti les amis,

Pour ce deuxième rendez-vous littéraire et en ce dimanche 28 janvier, j'ai décidé de vous faire découvrir un roman que j'ai adoré, il s'agit de LA FERME DU BOUT DU MONDE de Sarah VAUGHAN.


Chapitre 1
30 juin 2014, Londres


Elle ressort le courrier et l'aplanit sur la table de la cuisine. Les nouvelles ne pouvaient pas être bonnes. Elle l'a su dès qu'elle a vu le nom de l'hôpital en haut de l'enveloppe. Le couperet est tombé : la confirmation du rendez-vous de lundi, noir sur blanc, avec l'entête de ce bleu cobalt des administrations, évocateur de désinfectant, de nourriture tiède et trop cuite, de jeunes infirmières replètes qui lui donnent du "chère madame" - comme si son âge, et le diagnostic, leur donnaient le droit d'exprimer non seulement de la sympathie mais aussi de l'affection. Elle ne veut ni de l'une ni de l'autre. Rien que de repenser à leurs yeux débordants de compréhension, elle a envie de se mettre en colère. 
Et Pourtant. Elle s'est autorisée, à un petit moment seulement, à espérer. A imaginer un sursis. Une méprise : une autre femme, la pauvre, aurait reçu la nouvelle qu'elle redoutait d'apprendre.


LA FERME DU BOUT DU MONDE - SARAH VAUGHAN - EDITIONS PRELUDES - 445 PAGES

Résumé :

Cornouailles, une ferme isolée au sommet d'une falaise. Battus par les vents de la lande et les emprunts, ses murs abritent depuis trois générations une famille... et ses secrets.

1939, Will et Alice trouvent refuse auprès de Maggie, la fille du fermier. Ils vivent une enfance protégée des ravages de la guerre. Jusqu'à cet été 1943 qui bouleverse leur destin.
Eté 2014. La jeune Lucy, trompée par son mari, rejoint la ferme de sa grand-mère Maggie. Mais rien ne l'a préparée à ce qu'elle va y découvrir. Deux étés, séparés par un drame inavouable. Peut-on réparer 70 ans plus tard ?


J'ai lu et chronique ce roman (http://neferalex.blogspot.fr/2017/12/la-ferme-du-bout-du-monde-de-sarah.html) et je l'ai surtout adoré. Il nous plonge dans une saga familiale comme je les aime avec un mélange d'amour, de secrets et de famille (que nous choisissons pas).

J'ai pris tellement de plaisir à le lire que j'avais, lors de ce rendez-vous littéraire, envie de vous le faire découvrir et pourtant pas donner envie de le lire (ou le dévorer à vous de choisir).

N'hésitez pas à me faire part de vos ressentis sur le roman !

En attendant, je vous souhaite une bonne soirée et vous donne rendez-vous dimanche 04 février pour notre prochaine découverte.

A bientôt les amis,
Nefertiti.





mercredi 24 janvier 2018

"Le mystère Henri Pick" de David FOENKINOS

Hello les amis,

Je reviens enfin avec une nouvelle chronique sur le thème de la littérature cette fois. Et oui il s'agit du fabuleux roman de David Foenkinos enfin...fabuleux pour moi et c'est déjà pas mal !
Je vous laisse le soin de découvrir mon avis et de le lire si cela vous dit !

334 pages
 Folio
 littérature
Sortie en poche : 4 janvier 2018
 7.80€
 
Résumé
En Bretagne, un bibliothécaire recueille tous les livres refusés par les éditeurs. Parmi ces manuscrits, une jeune éditrice découvre une pépite écrite par un certain Henri Pick. Elle part à sa recherche et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Mais selon sa veuve, il n’a jamais écrit autre chose que des listes de courses… Aurait-il eu une vie secrète ? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire.

Mons avis 

Je dois dire que je ne suis pas très objective au commencement de ce roman car j'ai été déjà charmée à la lecture de la quatrième de couverture.
Et oui, tu me parles de librairie, écrivains et livres et j'ai déjà les yeux qui pétillent de plaisir !!

La lecture du roman a comblé mes attentes même si je trouve qu'il y a beaucoup de personnes dans un livre relativement rapide à lire. Après cela ne m'a pas dérangé mais il fallait suivre tout de même...

J'ai adoré les personnages et le début de l'histoire. J'ai de suite accroché et adoré le lien qui se créé entre les différents personnages que nous allons suivre tout du long de ce merveilleux roman. Pour autant, je ne m'y suis pas forcément attachée mais je me suis attachée/ accrochée à l'histoire en elle-même et à son originalité.

Le thème du roman est assez original. C'est la première que je me plonge dans ce genre d'histoire et ce n'est pas du tout désagréable (j'en redemande).
De plus, j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre l'enquête littéraire menée par un ancien critique littéraire, je ne vous dis pas trop car je préfère vous laisser lire et découvrir les raisons de cette enquête.

De plus, nous pouvons suivre tout ce petit monde dans un endroit assez sympathique, Crozon en Bretagne. J'apprécie laisser mon imagination divaguer et me représenter les paysages.

Aussi, la fin du roman est juste ahurissante dans le sens où on ne la voit pas venir... elle va clore le roman de David FOENKINOS avec brio et je sais que je le relirais avec un autre œil...au cas où l'auteur ait glissé des petites informations !!!

CROZON en Bretagne

Pour aller plus loin


Vous l'aurez compris, j'ai adoré ce roman et vous le recommande vivement. Je souhaite lui attribuer la note de 4.5/5.

Je vous dis à bientôt sur le blog. La prochaine chronique sera publiée le mercredi 30 janvier prochain à 10h.

Néfertiti.