Membres

samedi 5 septembre 2015

"La valse lente des tortues" de Katherine Pancol

Katherine Pancol
"La Valse lente des tortues"
Livre de poche 31453
745 pages de bonheur
 
 Vous n'avez toujours pas dévoré le gros pavé gourmand de Katherine Pancol ? Succombez-y ! Trahisons, ambitions, espoirs, amours, tout y est. --
Psychologies
 
 
Quatrième de couverture
 
Ce livre est une bourrasque de vie...
Un baiser brûlant du seul
qu'on ne doit pas embrasser.
Deux bras qui enlacent ou qui tuent.
Un homme inquiétant, mais si charmant.
Une femme qui tremble et qui espère
ardemment...
un homme qui ment si savamment.
une femme qui croit mener la danse,
mais qui passe son tour.
Des adolescents plus avertis que les grands...
un homme qui joue les revenants.
un père, là-haut dans les étoiles,
qui murmure à l'oreille de sa fille
Un chien qui lait qu'on s'écarte sur son passage.
Des personnages qui avancent
obstinément, comme de petites tortues
entêtées qui apprendraient à danser
lentement, lentement, dans un monde
trop rapide, trop violent...
 
 
Mon avis
 
Comme vous avez sûrement remarqué le gros "coup de cœur" au début de cette chronique. Vous ne pouvez pas vous dire que je n'ai pas aimé. J'ai même préféré le tome 2 au tome 1.
On rentre encore plus en profondeur dans la vie de Jo, Hortense et Zoé (et bien plus encore).
Je dois dire que le Tome 2 est plein de surprises... meurtres... violence...etc...voilà ce qui peut caractériser ce livre.
Je ne l'ai pas dévoré, j'ai pris mon temps et j'ai savouré chaque élément donné par l'auteure sur les personnages.
Autant vous dire que je ne me suis pas ennuyée, bien au contraire.
Côté cœur, c'est la même chose. Philippe prend une place importante dans la vie de...Jo et oui pas d'Iris. Cette pauvre dernière descend bien bas. Et je ne vous parle même pas d'Henriette. C'est le genre de personne qu'on déteste. Il est impossible de ressentir de l'affection pour elle. Cette mère qui rejette sa fille, ses petites filles. Elle ne voit que par Iris pour une seule raison... elle a réussi à se trouver un mari friqué. Mais cette situation va vite s'inverser et lorsqu'on le lit, je peux vous dire qu'on peut ressentir un certain mécontentement.

Les personnages

J'aime bien le personnage d'Hortense. Elle est sauvage, froide, déterminée mais, dans ce tome, elle se dévoile un petit peu. Va-t-elle arriver à ses fins et je parle pas du côté professionnel.

Zoé devient une jeune fille. Elle découvre l'amour et grandit. Elle reste, tout de même, le bébé à sa maman comme aime lui rappeler Jo.

Philippe reste mystérieux. Je trouve qu'on ne le connaît pas encore énormément. Il paraît, moins froid que dans le 1er tome, mais je pense qu'il reste beaucoup à découvrir sur lui. J'ai donc de l'espoir, de ce côté, pour le tome 3. Il a quand même délaissé sa carrière professionnelle pour passer du temps avec son fils.
Ce n'est pas négligeable. J'exagère un peu en disant qu'on ne connaît pas grand chose de lui. Déjà, on sait qu'il aime son enfant. Malheureusement on ne peut pas dire la même chose pour la mère d'Alexandre, la fameuse Iris. Elle me fait penser à une plante, une plante qui s'est plantée considérablement. j'ai même ressenti de la tristesse pour elle. Après tout, on ne choisit pas ses parents et Henriette ne dégage aucun amour.

Je pourrais écrire encore beaucoup sur ce livre. Cependant, je vous laisse le découvrir enfin continuer à le découvrir. Je pars du principe à vous avez lu le tome 1.

http://www.amazon.fr/Valse-lente-tortues-Katherine-Pancol/dp/2253129402/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1441455626&sr=1-1&keywords=la+valse+lente+des+tortues

Rendez-vous pour le Tome 3
"Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire