mercredi 4 octobre 2017

Un plaisant retour vers le passé

Hello les lecteurs,

Je l'ai lu au mois de juillet et je ne vous le présente que maintenant, j'ai honte car, comme vous allez pouvoir le constater par vous même, j'ai adoré ce petit retour vers le passé.

C'est parti les amis ... il s'agit d'un roman historique, un roman qui parle de Louis XVI et de sa famille, un roman prenant !! Et les petits cœurs, que vous pouvez noter en dessous, signifient tout simplement qu'il s'agit d'un coup de cœur. Je vous explique tout cela en dessous ;-)


"Mousseline la sérieuse" de
Sylvie Yvert
352 pages
sortie le 07 mars 2017
éditions Pocket 
7.40 €



Résumé du roman

Marie-Antoinette, sa mère, la surnommait " Mousseline la Sérieuse ". Et en effet, Marie-Thérèse-Charlotte de France ne se départit jamais d'une certaine tristesse, d'un goût pudique pour la solitude. Est-ce d'avoir vécu tant d'épreuves ? L'irruption brutale de la Terreur révolutionnaire dans une enfance dorée, l'exécution de ses parents, la mort de son jeune frère Louis XVII... Tellement de souffrances accumulées dès le début de son existence. Elle seule survécut à la prison du Temple, fut bannie, vécut 73 ans et trois révolutions. Les pages les plus tourmentées de l'Histoire de France s'écrivirent sans elle : c'est cet affront qu'elle lave ici, à l'encre de ses larmes. 

 Mon avis 

"Quel livre", voilà ce que je me suis dit en fermant le roman de Sylvie Yvert.

J'avais très envie de me replonger dans un roman historique et pour être honnête une seule photo sur instagram m'a fait chuter.
Dans ce roman, nous découvrons la dure réalité de la fin de Louis XVI et de sa famille à travers les paroles de sa fille qui porte le titre du livre Mousseline la sérieuse.
Nous vivons au rythme des trahisons, des tristesses de l'enfermement, des secrets et de la mort. Il est vraiment très prenant, très difficile sur certains passages car, que nous soyons "pour" ou "contre" les agissements de ce roi, il s'agit au final d'une famille déchirée.

Parfois je ressentais les tensions, les étourdissements, les silences des nombreuses captivités de Marie-Thérèse-Charlotte de France. Des moments où beaucoup de personnes auraient rendu l'âme par la dureté de la situation...des personnes qui auraient sûrement abandonné. Mais elle a tenu bon malgré l'isolement... L'auteur démontre de cette jeune fille à une force de caractère indéniable ... On se demande à quel moment elle a pu se dire cette phrase "je suis heureuse" parmi toutes ses humiliations, les trahisons etc ...

L'histoire est donc racontée du début à la fin par Marie-Thérèse-Charlotte de France et à travers ses mots, ses pensées. Par ses propos, elle nous transmet ses sentiments tout au long de ce roman et à chaque élément de l'histoire (très éloigné du bonheur) . C'est un point que j'ai assez apprécié, ça change de certains romans historiques que je qualifierais "d'ennuyants". Il m'a même réconcilié avec ce genre littéraire car j'ai savouré chaque mot, chaque phrase et chaque page de ce roman. Je n'ai maintenant qu'une envie...en savourer beaucoup d'autres.

Je voulais noter l'importance de ce roman à travers les mots du magazine Figaro Histoire :
" Avec beaucoup de sensibilité et de délicatesse, Sylvie Yvert prête sa plume élégante à Mme Royale dans ce récit écrit à la première personne, pour raconter la vie aux douleurs indicibles d'une femme de France hors du commun."

Pour rédiger mon avis, je me suis attachée au roman et non à l'histoire que je connais que trop peu pour juger.

Je souhaite attribuer à ce livre la note de 5 sur 5. Les raisons sont détaillées ci-dessous. Je vous invite, pour les passionnés de roman historique, à vous lancer dans sa lecture.

Pour aller plus loin

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire