mercredi 11 novembre 2015

"Le livre d'Or" de Deborah Copaken Kogan















J'ai disparu mais j'ai lu quand même. Me revoilà donc avec ma chronique sur la première publication en France de l'auteur.

 
Edition : Cherche Midi
Prix : 21 euros
Date de publication en France: 14 octobre 2015
503 pages de bonheur
Quatrième de couverture
 
Un week-end peut-il changer votre vie ?
Vingt ans après avoir partagé un appartement à Harvard, quatres amies sont conviées à la réunion des anciens élèves. Ce week-end teinté de nostalgie les invite à réfléchir sur leur vie. Entre leurs espoirs d'alors et les réalités d'aujourd'hui, leur existence a pris un tour inattendu. Cette réunion est aussi l'occasion pour elles de revoir leurs anciens camarades de promotion, qu'elles n'ont jamais vraiment perdus de vue. En effet, tous les cinq ans, les anciens diplômés de Harvard doivent remplir le livre d'or dans lequel chacun est tenu d'écrire un court essai sur sa vie, sa famille et ses projets. Mais, entre l'image que l'on veut montrer au monde et la vérité, il y a parfois une différence...
Mon avis sur le roman
 
Déjà une chose est sûr,  j'adore les USA et j'ai toujours été attirée et curieuse concernant la Ivy League.
C'est d'autant plus avec cette curiosité que le thème de ce livre m'a donné envie de m'y plonger et j'ai pas été déçu par ce roman.
L'idée de travailler sur le devenir des anciens de l'université d'Harvard est plutôt intéressante. En effet, ce sont des gens comme tout le monde et le livre nous démontre qu'ils ne finissent pas tous à la tête d'une grande entreprise ou médecin.
Et non, ce sont aussi de futurs parents et ils subissent les joies et les peines comme tous ! Lorsqu'on lit le "pedigree" de chacun, nous pouvons nous rendre compte des différents chemins qu'ils ont pris et les différents postes qu'ils ont trouvé. D'ailleurs j'ai assez apprécié la façon de faire de l'auteur. Voici un petit extrait :
 
"Clover Pace Love.
Adresse postale : 102 East 91 Street, New York, 10028 (téléphone : 212-546-7394). Profession et lieu de travail : directrice générale, Lehman Brothers, 1897 Brodways (...) Diplôme : Master en administration des affaires (MBA), Harvard, 1998 (...)
J'aimerai avoir quelque chose de plus intéressant à vous raconter, mais j'ai été embauchée chez Lehman Brothers dès la fin de mes études et, à part un bref détour par une école de commerce en milieu de carrière, je ne les ai jamais quittés (...)
 
Voilà la façon de procéder de l'auteur, nous savons exactement où se situe chaque personnage dans la vie. Clover apparaît tout le long du roman et nous apprenons à la connaître ainsi que ses colocataires. Il y a pas mal de personnages finalement dans ce roman. Ce qui va nous permettre de découvrir beaucoup de métiers, de destin et d'en retenir le futur de chacun. Je me suis pas vraiment attachée à l'un ou l'autre en particulier. Mais nous pouvons tourner chaque page sans fixer sur quelqu'un principalement.
Néanmoins, j'ai retenu quelques moments clés :
 Le dernier chapitre a été le plus difficile à lire. Il s'agit du dernier hommage rendu aux anciens d'Harvard décédés entre la dernière réunion et celle-ci.
En revanche, le moment le plus drôle est sans nul doute, lorsque Trilby et Max se font surprendre en flagrant délit de câlins. Ils sont jeunes mais a priori il s'agit d'un amour naissant.

 La scène est hilarante car on peut s'imaginer le mélange de sentiments de ses deux jeunes enfants enfin adolescents. Mais il faut savoir que lorsqu'ils sont découverts, il y a tous les adultes autour d'eux. Bien sûr, pour connaître la raison de cet attroupement, il faut lire ce roman et je vous le conseille. Il est plein de rebondissements et il va vous plaire c'est sûr.
Enfin, j'ai beaucoup apprécié la plume de l'auteur. C'est régulier et agréable à lire.
 
Nous continuons avec un peu d'histoire cette fois ;-)
 
Supplément d'informations et un peu d'histoire
 

J'avais envie de vous partager une photo de cette belle université d'Harvard.
 
Il s'agit d'une université privé Américaine située à Cambridge dans le Massachusetts. Elle a été fondée en 1636.
 

Et, comme je l'ai expliqué ultérieurement, elle fait partie de Ivy League. C'est donc une association non officielle regroupant 8 université parmi les plus anciennes et les plus célèbres des USA (Brown, Columbia, Cornell, Dartmouth, Harvard, Pennsylvania, Princeton, Yale). De plus, de nombreux prix Nobel sont sortis de ces rangs.
 
Remerciements
 
Je tiens à remercier encore une fois les éditions Cherche Midi pour cet envoi et pour m'avoir donné la possibilité de découvrir ce roman ainsi que l'auteur.
 
 
 
A bientôt pour de nouvelles aventures livresques les lecteurs




 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire